• Chantier ICARAI : les EBIHEN 15/16/18

      La famille VIVIER  a beaucoup fait pour la plaisance bretonne et  donc  française avec  ses vraies fausses répliques de canot  voile aviron et les autres.

      Le père est architecte et créé des plans régulièrement en reprenant les formes d'ancien canot de travail et en les adaptant au gout du jour.

                 Voir  son  site  http://www.francois.vivier.info/

      Le fils a créé le chantier ICARAÏ pour  réaliser les plans du père.

                  voir le site http://www.icarai.fr/.

      Pour les avoir regardés despuis 2008 et pour les avoir côtoyés (les 16 et 18)  pendant la dernière semaine du Golfe, je sais qu'ils sont  superbes, mais celui présenté par le fils Vivier sur le stand ICARAÏ est ( encore) sublime dans sa robe noire à franc bord bleu.

    Chantier ICARAI : l'EBIHEN 16

    A Paris, le port du chapeau de "navigation familial règlementaire"  caractéristique de la famille n'est pas obligatoire, mais l'empathie est là avec l'assurance de voir sa production déclencher des regards  admiratifs.

    Chantier ICARAI : l'EBIHEN 16

     Les visiteurs caressent et flattent le bois et admirent l'intérieur d'un bois naturel réhaussé par les vernis de certaines pièces. Le sourire en dit long sur le plaisir, du simple  fait,  de regarder. Le plaisir du toucher, on ne le retrouve pas sur tous les stands.

     Chantier ICARAI : l'EBIHEN 16

      Les coudes posés sur le liston beaucoup de ces visiteurs s'imaginent  déjà  à la barre de ce petit cotre pimpant.

     Chantier ICARAI : l'EBIHEN 16

      Chantier ICARAI : l'EBIHEN 16

    Chantier ICARAI : l'EBIHEN 16

    La barre vernis  et la barre d'écoute luisent sous les spots.

    Chantier ICARAI : l'EBIHEN 16

     Le ratelier en bronze, à l'ancienne, surplombe le semi-pontage avant peint à l'époxy. Le balast et la dérive augmentent  la facilité de tenue en mer.

     

    Chantier ICARAI : l'EBIHEN 16

     Les photos sous voile sont à découvrir sur le site de François Vivier .

    http://www.francois.vivier.info/albumsfr/Petits%20voiliers%20transportables/ebihen_16/index.html

      Il faut voir aussi le 18 pieds.

    FIN

    « CHANTIER ACCF : le K10Chantier naval de Paimpol :le monotype de Bréhat. »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :