• Gazelles des sables: la famille s'agrandit.

     " Pirmil m'obsède et me poursuit.

      Sur le stand d'Arwen Marine, l'un des fans, Pierre, Navigue de concert avec Arwen-Marine sur un Pirmil 4.50. Il l'a quasiment acheté en même temps que moi en 2008 à Canotage de France "en faillite".

      Comment d'ailleurs permet-on à une société en faillite de faire un salon?  Ca me dépasse.

     "Pirmil" me poursuit encore sur le stand des gazelles des sables. Le père du patron de chantier avait acheté un Pirmil 5.50 ( à priori  celui présenté au salon 2008 en seconde main)-(la coque 3 voile 2). Il l'a revendu car trop lourd à manipuler. C'est celui dont le mât à explosé et qui a coulé !!!! (Voir article " des nouvelles des Pirmil de 2012"). Pas de nouvelles aujourd'hui

     La Liévrite nantaise continue a frappé...  ( A propos liévrite ca veut dire quelque chose, et en autre la liévrite nantaise...). Donc je ne parlerai plus que le rézéite chronique des pirmils. 

     Il y a un an mois, le chantier des gazelles nous avait présenté une image de la gazelle des îles.

       Et bien nous avons été gatés, c'est à deux nouveautés que nous avons eu droit: la gazelle des îles et un prototype à peine fini, mais déjà bien avancée de la "gazelle breizh" intermédiaire entre la gazelle des sables et la nouvelle gazelle des îles.

      Gazelle des îles, bon c'est pour aller aux îles : donc catégorie ( force 6 et 2 mètres de creux). A vous les glénans Belle-île et les autres paradis de la cote de Bretagne.

     Pas plus de 110-120 kg moteur électrique inclus. De 12000 à 19000 € toute équipée en goélette....  Ca commence à chiffrer.

     Sur le stand les patrons nous reçoivent avec leur faconde habituelle,  sûrs de leur produit tant en qualité qu'en positionnement.

    Gazelles des sables: la famille s'agrandit.

      D'un jour à l'autre la gazelle des îles change de garde robe; un jour en sloop le lendemain en goélette. 

     

    Gazelles des sables: la famille s'agrandit.

      Toujours l'écoute sur la barre, le gouvernail compensé et le moteur électrique. 

    Gazelles des sables: la famille s'agrandit.

     

    Vue de la poupe 

     

    Gazelles des sables: la famille s'agrandit.

    Vue de la proue

      

    Gazelles des sables: la famille s'agrandit.

      Un étambeau amovible se positionne facilement si on choisit le grément de goélette/ on disposera alors d'un "bar" où s'alignent les portes canettes ou verres.

     Une belle video de présentation (http://www.lagazelledessables.com/index.php?La-presse-en-parle)

     

       La gazelle Breizh vient à point nommé pour satisfait ceux qui se sente un peu trop " developpé" pour rentrer dans un gazelle des sables, malgré des assertions du chantier il est vrai que mettre  100 kg dans une gazelle, c'est comme mettre 2 altérophiles dans une fiat 500. C'est possible mais esthétiquement on peut ne pas être d'accord.  

      La " breizh" est donc l'intermédiaire de gamme. Le poids n'est pas encore déterminé mais il devrait se situer entre les 60 kg de la "sable" et les 120 kg de celle des îles. 

     

    Gazelles des sables: la famille s'agrandit.

     

        Toujours la même bouille sympa, la même facilité d'entretien, de fonctionnement et de gestion sur la plage ou sur une cale. 

    Gazelles des sables: la famille s'agrandit.

     Souhaitons toute la réussite au chantier dans cette diversification dans la continuité. 

      Pour terminer, pour rappel,  une gazelle des sables de dos  

     

    Gazelles des sables: la famille s'agrandit.

     

       et de face 

        

    Gazelles des sables: la famille s'agrandit.

     

     

     

     

    Fin 

     

     

     

    « Le monotype de Bréhat des chantiers PaimpolaisChantier Grand Largue de Saint Briac, le STIRVEN 19 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :